nadoulek.net : mondialisation, civilisations, stratégie

Accueil > NADOULEK > Billets > Comédie du G20 à Séoul

Comédie du G20 à Séoul

Billet d’humeur

mardi 9 novembre 2010, par Bernard NADOULEK

Dans l’indifférence générale, le G20 a ajouté deux nouveaux points à l’ordre du jour de Séoul. Primo, « ... les filets de protection financière mondiale pour faire face à la fluctuation imprévue des fonds ». Je me moque. Secundo, « ... le modèle à créer pour une croissance durable et équilibrée de l’économie internationale ». Je soupire.


Depuis 13 ans et trois crises systémiques, le G20 n’a rien fait. 1997, bulle asiatique. 2001, bulle Internet. 2008, bulle financière. A chaque fois, même lifting de façade : nettoyage des paradis fiscaux, ajustement des normes comptables, contrôle des agences de notation, transparence des marchés, augmentation des fonds propres des banques, limitation du bonus des traders, etc. Une fois la crise passée, les dossiers sont étiquetés à neuf pour être transmis au sommet suivant.

Résultats : une crise financière ouverte, une guerre économique multipolaire larvée. Les rapports de force géopolitiques prennent le pas sur le droit international. Des protectionnismes s’ébauchent, sélectifs et gradués. Alors, que va-t-il arriver ? Nouvelle crise financière ? Crash obligataire ? Bataille des monnaies ? Dépression ? Inflation ? Guerre économique pour les ressources naturelles et l’énergie ? Le G20 est-il prêt à faire quelque chose d’utile à Séoul ? J’en doute. Je vous expliquerai pourquoi dans mes prochains billets.

Répondre à cet article


version iPhone | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP | Nous contacter | S'abonner