nadoulek.net : mondialisation, civilisations, stratégie

Accueil > STRATEGIE > Concours > CONCOURS DE STRATEGIE

CONCOURS DE STRATEGIE

Cas n° 1 : La tête sur le billot

vendredi 13 juin 2014, par Bernard NADOULEK

Comment ne pas être une victime potentielle dans le bestiaire contemporain où se déchaînent les plus bas instincts du monde animal ?

Que faire si votre chef vénéré, Grand Crocodile Retors, un fieffé mangeur d’hommes, tente de vous faire endosser une erreur qu’il a commise et de vous transformer en sac à main pour dame ? Vous avez involontairement commis une faute professionnelle grave et Babouin Rageur vous menace de licenciement sans indemnités : comment survivre à l’étreinte fétide du primate ? Bélier Bonasse vous implique accidentellement dans la perte d’un dossier confidentiel : comment jongler avec la patate chaude sans vous faire encorner ? Si Bélier Bonasse s’avère être une Hyène Putride, comment lui rendre la monnaie de sa pièce ? Comment réagir dans les situations où, en quelques secondes, selon ce que vous allez dire ou ne pas dire, faire ou ne pas faire, vous rejoindrez la Horde de Pelés promis à la géhenne, ou l’Aristocratie des Élus au Royaume des Cieux ?

Pour répondre à ces questions, dans ce concours vous devrez tenter de résoudre 5 cas, dont voici le premier.


La tête sur le billot

Grand Crocodile Retors, président d’une importante entreprise de produits agroalimentaires, décide d’une offensive contre la grande distribution qui ne lui laisse pas, selon lui, de marges suffisantes. Pour appuyer son offensive, il s’allie avec d’autres entreprises agroalimentaires qui ont les mêmes griefs et il les pousse à cesser de concert leurs livraisons pour faire pression sur les acheteurs de la grande distribution pendant la négociation. Grand Crocodile Retors charge Rhino Féroce, son directeur commercial, de coordonner l’offensive. Et ce dernier s’y emploie.

Tigre Royal, leader de la grande distribution, prend la tête de la contre-offensive et décide de trois mesures : d’abord, il refuse de négocier collectivement avec les entreprises agroalimentaires ; ensuite, il remplace les produits de ces entreprises par des « marques propres » (produits conditionnés sous la marque de chacune des enseignes de la grande distribution), dans les rayons des magasins ; enfin, il prend contact avec chacun des chefs d’entreprise séparément pour négocier dans un rapport de force optimum, comptant sur le fait qu’avec l’arrêt des livraisons, chacun d’eux perd tous les jours de l’argent.

Cette contre-offensive porte ses fruits, les entreprises agroalimentaires cèdent les unes après les autres et Grand Crocodile Retors, isolé, se trouve obligé d’appeler Tigre Royal pour négocier le retour de ses produits dans les magasins. Outre la négociation sur les prix, Tigre Royal, qui veut faire payer son offensive à Grand Crocodile Retors en l’humiliant, lui impose deux conditions supplémentaires : le paiement en espèces d’une somme très importante pour « frais de re-référencement » et le renvoi de Rhino Féroce, le directeur commercial qui a coordonné l’offensive. Grand Crocodile Retors, qui n’a pas vraiment le choix en regard de ses pertes quotidiennes, accepte.

Grand Crocodile Retors convoque alors Rhino Féroce pour lui annoncer sa décision. Que peut faire le directeur commercial pour se tirer au mieux de cette affaire ?

De manière universelle, nous connaissons cette situation où, dans des circonstances difficiles, nous sommes « trahis » par quelqu’un de proche qui tente de nous faire porter le chapeau pour une faute qu’il a commise. L’expérience est amère car, plus le traître est proche, plus il peut nous faire de mal : qui peut le plus facilement tuer César ? Brutus, son fils.

Pour revenir au cas, la question est : que va-t-il se passer dans ce bureau entre Grand Crocodile Retors et Rhino Féroce ?

A vous de jouer sur le forum !

Répondre à cet article


version iPhone | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP | Nous contacter | S'abonner