nadoulek.net : mondialisation, civilisations, stratégie

Accueil > NADOULEK > Nadoulek > Conférences et séminaires. > Modèles stratégiques et histoire des civilisations.

Modèles stratégiques et histoire des civilisations.

dimanche 7 janvier 1996, par Bernard NADOULEK

Idées forces.

La stratégie repose sur une question clef : comment agir efficacement ? Chaque grande civilisation a donné une réponse spécifique et différente à cette question car le passage à l’action est toujours orientée par les valeurs d’une société. La comparaison de la naissance des modèles stratégiques dans l’histoire des civilisations occidentale et asiatique est donc fondamentale pour manager dans un contexte international. Ce séminaire permet aux participants de mieux comprendre les différences de cultures et de stratégies sur le marché international.

Objectifs.

Accéder à une vision synthétique et multiculturelle des concepts stratégiques.

Comparer les matrices stratégiques des civilisations occidentale et asiatique.

Mieux comprendre les différences de cultures et de stratégies sur le marché international.


Déroulement.

I – Le modèle du direct en Occident : de la Guerre Sainte de l’Ancien Testament, à la Guerre Absolue de Clausewitz.

La Guerre Sainte et le tribut de Dieu. Les valeurs guerrières du monothéisme. Le désert, l’Alliance, les nombres et l’organisation. Le rouleau de la Guerre. Le paradoxe de la Guerre Totale. La Guerre Absolue de Clausewitz, la montée aux extrêmes de la violence et la destruction de l’adversaire. Les limites du Direct et la doctrine nucléaire de Mutuelle Assurance de Destruction. La concurrence comme modèle de guerre économique dans le contexte néolibéral de la mondialisation.

II - Le modèle de l’indirect en Asie : de la guerre secrète de Sun Tzu à la guerre révolutionnaire de Mao Tsé Toung.

La stratégie indirecte dans la Chine des Royaumes Combattants. Une conception dialectique de la guerre et le symbole de l’eau . La ruse comme inversion dialectique de la réalité. Le renseignement chez Sun Tzu et la Guerre Secrète. L’unification de l’Empire, limites et pérennité de la stratégie indirecte. Mao Tse Toung et le modèle indirect de la guerre du peuple. L’histoire de la Chine et l’efficience de la stratégie indirecte. Go économique chinois et stratégie de conquête mondialisée.

III – Comparaison tactiques et ego stratégique.

Histoire comparée des Jeux d’Echecs et de Go. Des jeux à information complète et à somme nulle. Structures de jeu comparées : positions et combinaisons. Comparaison des champs de bataille et des armées. L’ouverture des hostilités : le centre aux Echecs et la périphérie au Go. La bataille du milieu de partie : l’escalade des Echecs et la riposte horizontale du Go. Les concepts tactiques : sacrifice des Echecs et liberté au Go. La recherche de la victoire : le tout (mat) ou rien (pat) aux Echecs et l’avantage au jeu de Go.

IV – Le modèle de l’anticipation : comparaisons stratégiques entre les arts martiaux nippons et la rhétorique gréco-latine.

ASIE. Les Ecrits sur les Cinq Roues de Myamoto Musashi. L’Anticipation et la spirale du redéploiement dans les Arts Martiaux. Le Gorin no Sho et la théorie des cinq éléments : la terre, l’eau, le feu, le vent, le vide. La progression dans les Arts Martiaux : Sen (l’initiative), Go no Sen (le contre sur initiative), Sen no Sen (l’initiative dans l’initiative). La spirale du redéploiement évolutif pour le guerrier.

OCCIDENT. Naissance de la logique, de la dialectique, et de la rhétorique. La logique de Parménide à Aristote : identité, non contradiction et tiers exclu. La raison suffisante de Leibniz. La dialectique chez Héraclite et la philosophie du devenir. Contradiction thèse-antithèse, dépassement des contradiction et dévoilement de la synthèse. La rhétorique de Protagoras et l’apprentissage démocratique de l’antilogie. Stratégie de discours : de l’art de vaincre à l’art de convaincre.

V – Conclusions et comparaisons multiculturelles.

Limites de la raison suffisante et cultures non-occidentales. Les deux conceptions de la dialectique chez Héraclite et Lao Tseu. La dialectique maître/esclave chez Hegel et la dialectique maître/disciple chez Myamoto Musashi. Rhétoriques comparées et fonction du discours en Occident et en Asie. Quelles stratégies dans la mondialisation multiculturelle ?


version iPhone | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP | Nous contacter | S'abonner